Les mesures économiques lors d’une période d’austérité

Les mesures économiques lors d’une période d’austérité

Les mesures économiques lors d’une période d’austérité

Définition de l’austérité

La période d’austérité est la période cruciale où les mesures doivent être rapidement mises en place dans le cadre de la diminution de la demande de biens ou services, ceci pour réduire les risques d’inflation, de déficits budgétaires également ainsi que l’accroissement des dettes  de l’Etat. L’austérité serait donc une politique entièrement gouvernementale visant à reformer la politique budgétaire dans l’augmentation des recettes fiscales pour des dépenses publiques minimes. A cet effet, il faut que la demande soit inférieure à l’offre et pour pouvoir tenir cette proportion, l’offre doit pouvoir satisfaire convenablement les consommateurs. La loi de la balance commerciale doit être stricte et particulièrement appliquée dans les zones urbaines. Toutefois, l’austérité peut aussi se montrer au niveau de la politique de réduction des dettes mise en place par une entreprise. A ce moment-là, l’entreprise se voit réduire ses coûts tant administratifs que divers pour satisfaire suffisamment sa situation financière, par conséquent sa politique budgétaire.

la-situation-dausterite.jpg

Politique contra cyclique

Pays ou entreprises traversent tous à un moment donné des cycles économiques, des périodes d’accroissement et de récession. Des mesures de redressement en période d’austérité se voient toujours en cas de régression et peu importe la situation, qu’elle touche la situation économique, fiscale, ou autre. L’austérité préconise ainsi la prise de mesures tentant à diminuer les dettes ou encore déficits publics, déjà que les revenus seront réduits, les bénéfices également, et par la suite les recettes fiscales. Puisque les mesures en période d’austérité sont prises par le gouvernement, celui-ci a normalement que trois options, la première est de laisser dans son état le budget public, autrement dit laisser les dépenses s’accroitre automatiquement tout comme les déficits qui se creusent également. La deuxième option serait de compenser la situation de récession, jouant sur la baisse des impôts et la hausse des dépenses. La dernière option serait de réduire les dettes publiques ainsi que les déficits.

la-politique-contra-cyclique-de-lausterite.jpg